KemTRACE® Chromium

Qu'est-ce que le propionate de chrome?

Le propionate de chrome est un oligo-élément essentiel qui a fait ses preuves en tant qu'additif pour l'alimentation animale depuis plus de 20 ans. KemTRACE® Chromium est une source organique hautement bio-disponible de chrome à inclure dans les régimes alimentaires des porcs et des vaches laitières. KemTRACE Chromium permet aux utilisateurs des industries porcine et laitière d’augmenter leur production et leur rentabilité. Il vise à optimiser l'utilisation du glucose, ce qui peut améliorer le maintien, la reproduction, la croissance et l'immunité des animaux. Le KemTRACE Chromium, alimenté à des millions d'animaux dans le monde depuis son introduction en 2000, est enregistré dans plus de 30 pays.

Directives d'alimentation

Espèces Stade de production Dosage (ne pas excéder)
Swine Gestation/lactation, nursery and grow-finish 200 ppb
Dairy Pre-fresh through late lactation 500 ppb

Le Chrome pour les Porcs

Le chrome apporte davantage de glucose sanguin dans les tissus, ce qui permet d'améliorer les performances en fonction de la hiérarchie des besoins de chaque animal. Chez les truies, la supplémentation en chrome peut entraîner moins de journées non productives, une plus grande ingestion d'aliments pendant la lactation, un meilleur conditionnement et une augmentation du lait de meilleure qualité qui donne des porcs sevrés plus lourds.1,2 Un porc sevré plus lourd sera plus performant pour le reste du cycle de production.3 Les améliorations de performances chez les truies et en pouponnière se répercutent sur les porcs en croissance-finition. Une augmentation du gain quotidien moyen et une diminution de la conversion alimentaire aident les porcs à croître et à atteindre leur potentiel génétique optimal tout en étant rentables pour les producteurs.4,5,6

Le Chrome pour les Bovins Laitiers

Le chrome, comme oligo-élément dans les aliments, est nécessaire pour optimiser l'activation des récepteurs d’insuline afin que plus de glucose puisse pénétrer dans les cellules. L’ajout de KemTRACE Chromium aux aliments fournit le chrome supplémentaire pour l'activation des récepteurs d’insuline, et cette réaction active à son tour les transporteurs de glucose, permettant à plus de glucose d'entrer dans les cellules des tissus de l’animal. Le glucose est essentiel pour la synthèse du lactose dans le lait, est aussi une source d'énergie pour le système immunitaire et la fonction ovarienne ainsi que pour l'activité normale de l’organisme. L'utilisation optimisée du glucose peut améliorer les fonctions d’entretien et de croissance, de production, de reproduction, ainsi que les fonctions immunitaires des animaux.

Si les récepteurs de l'insuline ne fonctionnent pas correctement, une condition appelée résistance à l'insuline peut affecter la vache. Le glucose supplémentaire permet à plus d'énergie d’être disponible pour le bon fonctionnement au niveau cellulaire. Les chercheurs rapportent que l'insulinorésistance peut se produire chez les vaches taries, les vaches en début de lactation et les vaches en milieu de lactation, comparativement aux vaches en fin de lactation et aux vaches en début de tarissement. Les résultats suggèrent également que le chrome peut améliorer la production de lait, la reproduction, la réponse immunitaire et la résistance face au stress thermique par rapport aux vaches non supplémentées en chrome.7,8,9,10,11,12,13

Mise à jour sur le chrome

On continue d’étudier et d’explorer les oligominéraux dans la nutrition des bovins laitiers. Les oligominéraux n’ont pas d’effet immédiat sur la production de lait, comme l’augmentation des acides aminés, l’ajout de gras et d’huiles ou encore l’amélioration de la digestibilité des fibres. Le rôle des oligominéraux comprend l’amélioration de la fonction des enzymes, la stimulation du métabolisme, l’approvisionnement en antioxydants, l’amélioration de la réaction immunitaire, l’augmentation de la fertilité et l’augmentation de l’ingestion de matière sèche, occasionnant une production accrue de lait.

Progressive Dairyman - French, January 1, 2018.

Lire la suite

References

1Sohn, K. S., and C. V. Maxwell. 1999. New Technologies for Sow Nutrition and Management: A Review. Asian-Aus. J. Anim. Sci. 12:956-965.

2Hagen, C. D., M. D. Lindemann, and K. W. Purser. 2000. Effect of dietary chromium tripicolinate on productivity of sows under commercial conditions. Swine Health Prod. 8:59-63.

3Collins, C. L., J. R. Pluske, R. S. Morrison, T. N. McDonald, R. J. Smits, D. J. Henman, I. Stensland, and F. R. Dunshea. 2016. Post-weaning and whole-of-life performance of pigs is determined by live weight at weaning and the complexity of the diet fed after weaning. Anim. Nutr. 3:372-379.

4Lawrence, B. V., D. Overend, S. A. Hansen, J. D. Hahn, and R. Ogaard. 2004. Chromium propionate influence on pig performance and meat quality. J. Anim. Sci. 82(suppl):143.

5Mayorga, E. J., S. K. Stoakes, J. T. Seibert, E. A. Horst, M. Abuajamieh, S. Lei, L. Ochoa, B. Kremer, and L. H. Baumgard. 2016. Effects of dietary chromium propionate during heat stress on finishing pigs. J. Anim. Sci. 94(2):139.

6Gebhardt, J. T., H. S. Cemin, J. C. Woodworth, M. D. Tokach, S. S. Dritz, J. M. DeRoughey, J. A. Loughmiller, and R. D. Goodband. 2017. Effects of KemTRACE Chromium level and feeding regimen on finishing pig growth performance and carcass characteristics. J. Anim. Sci. 95(suppl):275.

7Horst, E. A., S. K. Kvidera, E. J. Mayorga, C. S. Shouse, M. Al-Qaisi, M. J. Dickson, J. A. Ydstie, H. A. Ramirez, K. E. Griswold, and L. H. Baumgard. 2017. Effects of dietary chromium on circulating energetic metabolites and leukocyte patterns following a lipopolysaccharide challenge in lactating cows. Abstract 337. J. Dairy Sci. 100(2):361.

8Spears, J. W., and W. P. Weiss. 2008. Role of antioxidants and trace elements in health and immunity of transition dairy cows. Vet J. 176:70-76.

9Yuan, K., C. F. Vargas-Rodriguez, L. K. Mamedova, M. B. Muckey, M. A. Vaughn, D. D. Burnet, J. M. Gonzalez, E. C. Titgemeyer, K. E. Griswold, and B. J. Bradford. 2014. Effects of supplemental chromium propionate and rumen-protected amino acids on nutrient metabolism, neutrophol activation, and adipocyte size in dairy cows during peak lactation. J. Dairy Sci. 97:3822-3831.

10Bryan, M. A., M. T. Socha, and D. J. Tomlinson. 2004. Supplementing intensively grazed late-gestation and early-lactation dairy cattle with chromium. J. Dairy Sci. 87:4269-4277.

11Lavín-Garza, B., A. Garza, M. Daccarett, F. R. Valdez, C. A. Meza-Herrera, and R. Rodríguez-Martínez. 2007. Milk yield and reproductive performance in Holstein cows supplemented with chromium in early lactation. J. Dairy Sci. 90(1):359.

12Al-Saiadi, M. Y., M. A. Al-Shaikh, S. I. Al-Mofarrei, T. A. Al-Showeimi, H. H. Mogawer, and A. Dirrar. 2004. Effect of chelated chromium supplementation on lactation performance and blood parameters of Holstein cows under heat stress. Anim. Feed Sci. Tech. 117:223-233.

13Mirzaei, M., G. R. Ghorbani, M. Khorvash, H. R. Rahmani, and A. Nikkhah. 2010. Chromium improves production and alters metabolism of early lactation cows in summer. J. Anim. Physiol. Anim. Nutr. 85:81-89.